Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juillet 2010 6 03 /07 /juillet /2010 09:30

etat-des-lieux
Sortie du travail, comme convenu la veille au téléphone, nous voila partis tous les deux. Je ne vais pas dire main dans la main, ça c'est uniquement dans mes rêves...

L'objectif du jour est de voir à quoi ressemble le nid dans lequel elle emménage le week-end prochain, tester la tv qu'elle vient d'acheter sur internet et récupérer des excédents de fournitures scolaire pour mon fiston.

Faute de place dans la rue, l'ordre de nos actions est légèrement chamboulé. Direction son lieu de résidence actuel. Un petit pincement au cœur et ailleurs, en souvenir de ce qui c'était passé ici l'an dernier... la seule fois ou j'y suis allé.

Elle frappe, ouvre, appel avec un "Tu es habillée ?" et me voila face à sa maman... "Bonjour PpP" Glops, c'est vrai qu'elle me connaît, ou du moins qu'elle a entendu parler de moi, dans les grandes lignes, comme dans les détails.

Nous voila installé sur le balcon. En Pacha que je suis, je me retrouve une bière dans une main, une cigarette dans l'autre, tranquillement étendu sur le seul transat. Ça parle du déménagement qui approche, des examens qui viennent de finir, du boulot, ça chambre un peu, ça lance quelques espiègleries. L'ambiance est aussi agréable que la météo, les sourires sont de la partie, j'apprécie. Une fois seul tous les deux, alors que la maman est retournée travailler à l'intérieur, ça continue sur le même rythme.

"Une autre bière ?" Je la refuse prétextant la nécessité d'être en état pour faire le déballage et les essais de la superbe nouvelle tv et propose de la prendre après. Nous voila tous les deux dans sa chambre, penché sur le lit où nous sortons la tv en toute sécurité. Je croise ses yeux, je sens son odeur, les manipulations pour le déballage et la remise en carton de l'engin font que nos mains se frôlent, nos corps aussi... Il me tarde d'avoir fini, de retourner sur le balcon, de remettre de la distance entre nous.


La seconde bière est la bienvenue.
Il fait chaud.
J'ai chaud.

 

On fini par trouver le courage de bouger, de faire les 200 mètres qui nous séparent de son futur appartement. Un étage, deux étages, nous voila devant sa porte. Que de lumière. Temps normal pour la visite d'un tout petit espace comme celui là... 5 minutes, temps réel de la visite... plus d'une demi-heure.

Le lieu est complètement vide, j'ai droit à toutes les explications sur les futurs aménagements. Une fois, deux fois, 3 fois la salle de bain. Une fois, deux fois, trois fois le balcon avec chaque fois un retour dans la seul pièce à vivre. On regarde les défauts, on imagine ce que ça deviendra, elle se projette dans son avenir qui arrive à grands pas, m'amenant un peu avec elle.

Dans ma tête, ça tourne à plein régime. On est juste tous les deux et j'aime ça. J'ai envie d'ouvrir la bouche, mais n'y arrive pas, pourtant on ne peux pas dire qu'on a pas fait durer le moment.

Il faut pourtant prendre congés, pas le choix puisque rien ne se passe. On descend, une dernière cigarette devant ma voiture, moi le dos posé contre la carrosserie, elle, à moins d'un mètre face à moi... Toujours ces envies. On se fait deux bises, elle rentre chez elle, je monte dans ma voiture et roule, rongeant mon frein.

 

Merde, j'ai oublié les fournitures scolaires pour mon gamin !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Cath 04/07/2010 19:43



Que dire de plus sinon que tu te complais dans cet état et en même temps tu en souffres.


 



PpP 11/07/2010 15:31



Sans commentaires, tu as raison. Et maintenant que j'ai posé la question, je ne me sens pas mieux...



Qui ? Que ? Quoi ? Encore...

  • PpP
  • Toulousain d’adoption.
Homme à plein temps.
Papa tout autant.
De la crise d'ado à celle de la quarantaine, de la crise de nerfs à la crise de rire, ma vie dans tous ses états.
  • Toulousain d’adoption. Homme à plein temps. Papa tout autant. De la crise d'ado à celle de la quarantaine, de la crise de nerfs à la crise de rire, ma vie dans tous ses états.

Ma vie ici


Toulousain d’adoption.

Homme à plein temps.

Papa tout autant.

Pas facile de se décrire, de mettre un trait de caractère en avant plus qu’un autre. Ce lieu est pourtant une partie de mon univers aujourd’hui. Un espace de liberté ou je peux jeter mes pensées, mes problèmes, mes joies, des anecdotes plus ou moins drôle de ma vie, un lieu d’échange parfois

De la crise d'ado à celle de la quarantaine, de la crise de nerfs à la crise de rire, ma vie dans tous ses états.



Depuis le temps que je suis ici, j’ai croisé d’autres vies, d’autres univers.

Les Vieux Dossiers De Ma Vie

2,3 trucs encore

...............

Il y a personne(s) sur ce blog

...............

haut de page - accueil