Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 octobre 2010 5 01 /10 /octobre /2010 23:42

Mon-pere-ce-zero
Une petite vidéo de pub qui me fait penser, à chaque fois, à mon père… enfin à mon géniteur.

Cet homme que, depuis tant d’années, je n’aime pas. Cet homme avec qui j’ai voulu faire la paix il y a quelques années pour finir par en venir aux mains.

Chaque fois que je vois Chabal (1 m 91 pour 107 kg), je pense à lui. Les mêmes cheveux longs attachés en arrière, caché derrière une même barbe qui fait ressortir un regard pétillant d’intelligence, de douceur et parfois de violence. Une différence quand même entre ces deux hommes, et pas des moindre, c’est 15 centimètres et de 45 kilos en moins pour mon père par rapport à notre rugbyman.

Manipulateur pervers, c’est la définition qui correspond parfaitement à l’homme à qui j’ai peur de ressembler, à qui je ressemble parfois. Lui et moi avons le même regard (c’était frappant quand j’ai essayé de me laisser pousser la barbe), un rire proche, une intonation de voix commune  quand il s’agit de faire la morale ou de passer un savon à quelqu’un, une musculature d’allumette avec quand même quelques centimètres de plus pour moi et le même don pour blesser ceux que l’on aime.

Bref, je me hais autant que je le déteste, je me sens mal chaque fois que ces ressemblances me sautent aux yeux. Cette pub, qui met en avant les différentes facettes d’un même personnage, et ses contraires, lui correspond parfaitement, lui ressemble beaucoup… me ressemble et me fait peur quand à ce que je deviens…

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Cath 02/10/2010 01:00



Durs les rapports avec les parents. Tu es conscient de ce que tu es, donc tu ne lui ressembles pas. Dis-toi que la haine ne te fait que du mal. Pardonne, c'est le meilleur moyen de te sauver et
de vivre mieux. La résilience, tu connais?


J'ai fait la paix avec mon père il y a 3 ans et tu connais mon âge, je ne cache pas ma date de naissance. Parce que j'ai décidé que j'avais assez souffert de son absence d'implication dans ma
vie. Pas connu ma mère, élevée par mes grands-parents. Il s'est remarié, a eu un garçon et je suis restée chez mes grands-parents. A 23 ans je suis partie du jour au lendemain avec un homme qui
n'avait rien pour lui, si ce n'est son physique et sa gentillesse à l'époque. C'était assez kamikaze. Avec le recul, pure provocation de ma part. Je pense que je n'aurais pas été en dépendance
affective aussi longtemps si mon père avait été vraiment présent. Je lui en ai voulu.


Auj pas de regrets, je vais de l'avant. Mais c'est vrai que les rapports avec le père ou la mère conditionnent notre vie et nos comportements même si on ne le veut pas.


Ne te sous-estime pas, PpP. Aie confiance en toi et en ce qu'il y a de bon en toi. Regarde ce que tu fais pour ton fils. :)


Biz


 



PpP 08/10/2010 21:24



J'ai pardonné déjà une fois, il y a quelques années, pensant avoir été dans l'erreur quand je l'avais jugé à l'adolescence. Au final, avec mon regard d'adulte, je me rends compte qu'il n'a pas
changé et que nous n'avons pas d'affinité.
Le temps fera sont oeuvre, apaisera ma colère... mais pas de suite. Aujourd'hui il me fait plutôt pitié.



Qui ? Que ? Quoi ? Encore...

  • PpP
  • Toulousain d’adoption.
Homme à plein temps.
Papa tout autant.
De la crise d'ado à celle de la quarantaine, de la crise de nerfs à la crise de rire, ma vie dans tous ses états.
  • Toulousain d’adoption. Homme à plein temps. Papa tout autant. De la crise d'ado à celle de la quarantaine, de la crise de nerfs à la crise de rire, ma vie dans tous ses états.

Ma vie ici


Toulousain d’adoption.

Homme à plein temps.

Papa tout autant.

Pas facile de se décrire, de mettre un trait de caractère en avant plus qu’un autre. Ce lieu est pourtant une partie de mon univers aujourd’hui. Un espace de liberté ou je peux jeter mes pensées, mes problèmes, mes joies, des anecdotes plus ou moins drôle de ma vie, un lieu d’échange parfois

De la crise d'ado à celle de la quarantaine, de la crise de nerfs à la crise de rire, ma vie dans tous ses états.



Depuis le temps que je suis ici, j’ai croisé d’autres vies, d’autres univers.

Les Vieux Dossiers De Ma Vie

2,3 trucs encore

...............

Il y a personne(s) sur ce blog

...............

haut de page - accueil